Les entreprises, les célébrités, les associations, les indépendants, plusieurs sont les gens qui cherchent à renforcer leur présence sur le web et optimiser la visibilité de leurs sites aux yeux des moteurs de recherche. Pour y arriver, la mise en place d’une bonne stratégie d’acquisition de trafic est requise, afin de pouvoir multiplier le nombre de visites et de prospects.

Les missions du traffic manager

Le traffic manager, appelé aussi « spécialiste en acquisition de trafic » ou « responsable de gestion du trafic », est chargé d’optimiser les leviers d’acquisition d’un trafic qualifié pour le site correspondant, dans le but de renforcer sa visibilité.

Pour ce faire, ce professionnel utilise des outils de reporting automatisés et de datamining afin d’étudier le comportement de l’audience et concevoir les stratégies nécessaires pour la fidéliser et accroître le nombre de prospects.

Étant donné que la publicité est un levier incontournable pour faire connaitre ses produits ou services, le traffic manager met en place des compagnes publicitaires et se charge d’analyser leur efficacité. Notamment, il choisit les supports adéquats et emploie certains indicateurs pour suivre l’évolution d’une compagne donnée, à l’exemple des taux de clics, des pages vues, du nombre de visites, des mots clés utilisés, … Comme il effectue régulièrement les réajustements nécessaires pour augmenter la rentabilité de cette dernière.

Les compétences requises

Le traffic manager doit avoir une bonne connaissance des outils de promotion sur internet. Notamment, il doit maîtriser les logiciels assurant la conception et l’ergonomie d’une compagne publicitaire. Outre quelques connaissances de base en quelques techniques de développement comme : HTML, Javascript, PHP et SQL. Autre chose à ne pas négliger, les compagne e-mailing. Ces techniques constituent un canal d’acquisition performant permettant d’obtenir des taux de conversion généreux.

De plus, ce professionnel doit avoir les compétences nécessaires en référencement (naturel et sponsorisé)et rédaction web afin d’optimiser la visibilité de son enseigne.

Les réseaux sociaux sont devenus de nos jours des outils indispensables pour améliorer la visibilité d’un site donné et attirer l’attention des internautes vers lui. A cet effet, le traffic manager doit disposer des connaissances nécessaires pour gérer et fidéliser sa communauté. Donc, garder une interaction conviviale et constante avec cette dernière, garantit à l’entreprise d’optimiser son e-réputation et de faire parler d’elle et des ses produits ou services plus rapidement et plus efficacement. Un bon sens d’analyse et de synthèse sont également requis pour pouvoir bien inspecter l’évolution du trafic sur son site et jauger l’efficience de ses compagnes publicitaires.

 

Le traffic manager exerce son activité dans une entreprise, une agence média, une régie publicitaire ou idéalement en freelance. Puisque son métier allie le marketing et le web, il peut évoluer et occuper le poste d’un responsable e-marketing.

 

 

 

 

 

 

 

Publicités